+

Edition 2008

December 3, 2013


Uncategorized admin No Comments
Pour la deuxième édition du Prix Russophonie le jury constitué de spécialistes de la littérature en langue russe et de l’écrivain ukrainien Andreï Kourkov a récompensé Joëlle Dublanchet pour ses traductions de Pathologies de Zakhar Prilepine ( éditions des Syrtes ), roman terrible sur la guerre en Tchétchénie et de l’Année du Mensonge d’Andreï Guelassimov ( éditions Actes Sud ), roman qui plonge le lecteur dans le Moscou improbable de la fin des années 1990 où chacun tente de trouver sa place.
Un hommage a été rendu à Lily Denis pour l’ensemble de sa carrière ( Edmonde Charles-Roux écrivait à son propos : « Quand paraît un grand roman russe dans la traduction de Lily Denis, on sait que l’on tient un exceptionnel moment de lecture ») et pour sa traduction des Hauts de Moscou de Vassilii Axionov, tableau iconoclaste et décapant des dernières années de Staline.
Luba Jurgenson a été également distinguée pour sa traduction de Têtes interverties de L. Guirchovitch ( éditions Verdier). L’auteur lui-même musicien décrit le destin d’un violoniste juif échoué par miracle dans un orchestre allemand pendant la guerre.
C’est enfin Nicolas Struve qui est distingué pour sa traduction des Lettres de Marina Tsvétaéva à Konstantin Rodzévitch ( éditions Clémence Hiver)
Avec plus de quarante ouvrages, sans compter une dizaine de rééditions importantes, publiés cette année, la France est de très loin le pays européen qui publie le plus d’ouvrages traduits du russe.

Le Lauréat

Joëlle Dublanchet
pour la traduction des livres Pathologies de Prilepine et deL’année du mensonge de Guelassimov ex-aequo

 

 

Mentions spéciales

Lily Denis
Homage spécial pour la traduction de Les Hauts de Moscou de Vassili Axionov – Actes Sud.
Luba Jurgenson
pour la traduction de Têtes interverties de Léonid Guirchovitch – Verdier.

 

 

Les participants

De A (Barzou Abdourazzoqov) à Z (Vladimir Zagreba), une année de littérature russophone en françaisPour cette deuxième édition du prix Russophonie, le jury a examiné quarante et un ouvrages parus entre le 1er octobre 2006 et le 30 septembre 2007, soit neuf de plus que l’année précédente qui pourtant couvrait une période plus longue (avril 2005 à septembre 2006.)
Dix sept romans, six volumes de nouvelles ou de contes et trois de récits (povesti), sept livres d’écriture personnelle ou autobiographique (lettres, carnets, mémoires), trois recueils poétiques, trois pièces de théâtre, deux essais enfin.
Amorès Novi de Mark KHARITONOV / Traduit par Régis GAYRAUD
Carnets de Guerre de Moscou à Berlin 1941-1945 de Vassili GROSSMAN / Traduit par Catherine ASTROFF<br /><br /> et Jacques GUIOD
Carnets d'un psychopathe de Venedict EROFEIEV / Traduit par Odile MELNIK-ARDIN
Le Chameau Volant de ZAGREBA / Traduit par Annie SYLVESTRE-ROMA
Contes russes pour enfants de Ludmila OULITSAKAIA / Traduit par Sophie BENECH’
Dans le ventre de ma belle mère de Natalia CHMELKOVA / Traduit par Christine ZEYTOUNIAN-BELOÜS<br /><br /> et Anne-Marie TATSIS-BOTTON
Daywatch de Sergueï LOUKIANENKO et Vladimir VASSILIEV / Traduit par Christine ZEYTOUNIAN-BELOÜS
Dickens et Griffith de Sergueï Mikhailovitch EISENSTEIN / Traduit par Marina BERGER
Emmuré Vivant de Natalia ALEXANDROVNA / Traduit par Valérie DARIOT
Génération Jeans de Nikolaï KHALEZINE / Traduit par Alexis VADROT<br /><br /> et Youri VAVOKHINE
Genèse N°2 de Ivan VIRIPAEV / Traduit par Tania MOGUILEVSKAIA<br /><br /> et Gilles MOREL
Huit Monologues de Femmes de Barzou ABDOURAZOQOV / Traduit par Stéphane DUDOIGNON
Kubik de Valentin KATAIEV / Traduit par Henri ABRIL
La chemise de Evgueny GRICHKOVETS/ Traduit par Joëlle ROCHE-PARFENOV
L'année du mensonge de Andreï GUELASSIMOV / Traduit par Joëlle Dublanchet
La tête du professeur Dowell de Alexandre BELIAEV / Traduit par Aselle AMANALIEVA-LARVET
Le cheveu de Venus de Mikhail CHICHKINE/ Traduit par Laure TROUBETZKOY
Le Gambit du diable de Yakov BRAUN / Traduit par Galia ACKERMAN
Le lard bleu de Vladimir SOROKINE / Traduit par Bernard KREISE
Le monde et le rire de Iouri MAMLEIEV / Traduit par Anne COLDEFY-FAUCARD
Le pigeonnier de Villenoix de Vladislav KRAPIVINE / Traduit par François DOILLON et Tatiana PALMA
Le prince des vents de Léonid YOUZEFOVITCH / Traduit par Valérie DARIOT
Le roseau de Anna AKHMATOVA / Traduit par Christian MOUZE
Les hauts de Moscou de Vassili AXIONOV / Traduit par Lily Denis
Les nouvelles de Petersbourg de Nicolas GOGOL / Traduit par André MARKOWICZ
Les sentinelles de la nuit de Sergueï LOUKIANENKO / Traduit par Christine ZEYTOUNIAN-BELOÜS
Lettres de la montagne de Marina TSVETAEVA / traduit par
L'illusion du péché de Alexandra MARININA / Traduit par Galia ACKERMAN et Paul LORAIN
L'orage d'OSTROVSKY / Traduit par Françoise FLAMANT
Mensonges de femmes de Marina OULITSKAYA / Traduit par Sophie BENECH’
Mon ami ILF de Yevgueni PETROV / Traduit par Alain PRECHAC
Octobre en wagon de Marina TSVETAEVA / Traduit par Anne-Marie TATSIS-BOTTON
Pathologies de Zakhar PRILEPINE / Traduit par Joëlle Dublanchet
Quand toutou se carapate de MikhaÏl YASNOV et Sasha POLIAKOVA / Traduit par Jean-Luc MOREAU<br /><br /> et Aurélien LEMONIER
Réquiem Poème sans héros de Anna AKHMATOVA / Traduit par Jean-Louis BACKES
Saint Séraphim de Maximilian VOLOCHINE / Traduit par Catherine BREMEAU
Sophia Petrovna de Lydia TCHOUKOVSKAYA / Traduit par Sophie BENECH’
Souvenirs d'une enfance au Caucaze du Père Paul FLORENSKY / Traduit par Françoise LHOEST
Têtes interverties de Léonid GUIRCHOVITCH / Traduit par Luba Jurgenson
La Suisse russe de Mikhaïl Chichkine / Traduit par Marilyne FELLOUS
Voyage de St Petersbourg à Moscou de Alexandre RADICHTCHEV / Traduit par Bernard KREISE

Tagged with:

Leave a Comment

Please keep in mind that comments are moderated and rel="nofollow" is in use. So, please do not use a spammy keyword or a domain as your name, or it will be deleted. Let us have a personal and meaningful conversation instead.